Allergie due à l'ambroisie

L’ambroisie est une plante dont le pollen est très allergénique. Une concentration de plus de dix grains de pollen par mètre cube d’air est déjà considérée comme élevée et peut provoquer de graves symptômes, voire même de l’asthme, chez les personnes allergiques à ce pollen. Les symptômes d’une telle allergie se manifestent seulement pendant la période de floraison de l’ambroisie, qui peut durer de mi-juillet à début octobre. L’ambroisie prolonge ainsi la saison générale des allergies au pollen de plusieurs semaines. Des réactions croisées sont possibles entre le pollen d’ambroisie et celui d’autres plantes de la famille des composées, comme par exemple l’armoise, mais aussi avec le pollen des graminées et avec des aliments comme le melon et la banane.

En Europe, le nombre de cas d’allergie au pollen d’ambroisie a beaucoup augmenté ces 15 dernières années dans les régions où ce pollen est abondant. En Hongrie, de 60 à 90% des personnes allergiques sont sensibilisées au pollen d’ambroisie. A Lyon, c’est 14% de la population. Dans les environs de Milan, de 13 à 18% de la population souffre d’allergie au pollen d’ambroisie. A Vienne (Autriche), il a été démontré que le nombre de cas d’allergies augmente parallèlement à la concentrations de pollen. Les taux de sensibilisation sont encore comparativement faibles en Suisse, puisque les quantités de pollen sont encore faibles elles aussi. Une étude portant sur 787 personnes allergiques à Bâle a montré en 2006 un taux de sensibilisation de 8%. Si les concentrations de pollen augmentent en Suisse, l’augmentation consécutive des taux de sensibilisation et du nombre de personnes qui souffriront d’allergie sera inévitable.

Ainsi, si l’ambroisie se répand dans notre pays, des coûts très importants seront induits dans le domaine de la santé.

Literatur

  • Bach S., König V., Clot B., Bircher A.J. 2007: Sensitization to ragweed (Ambrosia) pollen in routine patients from the Basle region. European Annals of Allergy and Clinical Immunology 39: 347.
  • BAG-Bulletin Nr. 30, 2005 (pdf)
  • Christophe B., Gillet A., Mejecase A.M. 2004: Allergy to ragweed in the Rhone-Alpes and consumption of anti-allergics. European Annals of Allergy and Clinical Immunology. 36: 333-336
  • Jäger S. 2000: Ragweed (Ambrosia) sensitisation rates correlate with the amount of inhaled airborne pollen. A 14-year study in Vienna, Austria. Aerobiologia. 16: 149-153.
  • Rybnicek O., Jäger S. 2001: Ambrosia (Ragweed) in Europe. ACI International. 13: 60-66.
  • Taramarcaz P., Lambelet C., Clot B., Keimer C., Hauser C. 2005: Ragweed (Ambrosia) progression and its health risks: will Switzerland resist this invasion? Swiss Med Weekly 135: 538-548.(pdf)
  • Zanon P., Chiodini E., Berra D. 2002: Allergy to ragweed in northern Italy and prevention strategies. Monaldi Arch Chest Dis. 57 (2): 144-146.